Les Tamales

Les Tamales

by -
0 2333

Que peut-on faire avec du maïs ?

La culture du maïs est essentielle ici et on trouve beaucoup de plats dont c’est l’aliment de base !
Celui que je vais vous présenter est un plat mexicain au départ, d’origine aztèque que l’on préparait pour les grandes occasions ou pour les offrandes aux dieux : le tamales.

Un petit peu d’histoire :
Le tamal est une papillote amérindiennne préhispanique (elle aurait plus de 5000 ans), qui est préparée à partir de farine de maïs — ou purée sèche de haricots, voire un mélange de plusieurs farines — cuite avec de la chaux, de l’huile (au Mexique on utilise du saindoux), du bouillon et puis, souvent, un dernier ingrédient qui peut être salé (viande, ragoût) ou sucré (fruit, souvent raisin ou ananas); le tout enveloppé dans des feuilles d’épi de maïs, mais qui peuvent être aussi des feuilles de bananier, puis cuit à la vapeur.

Voici à quoi il ressemble :

Les tamales se confectionnent aujourd’hui dans toute l’amérique latine. Nous l’avons découvert au marché de Salta.
Comme vous le voyez ci-dessus, on pourrait dire qu’il est l’ancêtre de l’humita (souvenez vous de l’empanadas fourrée au maïs), mais à la différence de son cousin d’Argentine, il ne se consomme pas frit.
Il est donc un peu plus facile à réaliser quoique …
Pour la préparation, il vous faut :

– de la farine de mais, de l’eau et un peu de sel
– 1 oignon
– 100-150g de haricots rouges cuits
– 200ml de coulis de tomates
– des grains de maïs
– 1 cuillère à soupe d’épices ou à défaut un mélange de piment
– du sel, du poivre
– des feuilles de maïs (traditionnel) ou des feuilles de papier aluminium

1/ Pour la pâte, il suffit de mélanger la farine de mais, l’eau et un peu de sel , jusqu’à ce qu’elle ait une consistance élastique, qu’elle forme une boule mais qu’elle ne colle pas aux doigts.

2/ Faire revenir l’oignon haché dans de l’huile, y ajouter les haricots, les grains de maïs et le coulis de tomates et faire réduire pendant 15-20 minutes. Il faut que la sauce soit pâteuse, épaisse. Si elle est trop liquide, cela débordera des tamales lors de la cuisson.
A la fin, y ajouter le sel, le poivre et les épices ou le piment.

La fabrication des tamales :
3 / Etaler du papier d’aluminium sur le plan de travail. Prendre une boule de pâte de la taille d’une noix. L’applatir jusqu’à former un rectangle de 5 sur 10 cm environ. Poser ça au milieu du film. Y ajouter une cuillère à soupe de piment, en faisant attention à laisser 1cm de libre sur les bords.
4/ Replier les-dits bords sur la garniture (normalement avec des feuilles d’épi de maïs).

5/ Refermer l’aluminium autour des tamales, à la manière d’une papillote. Y faire quelques trous legers.
Faire bouillir de l’eau, mettre les tamales dans un panier vapeur. Laisser cuire une heure.

Il se consomme aussi bien sucré que salé et à tout heure (petit encas, apéritif, entrée chaude ou froide). Si vous passez au Nord de l’ Argentine ou en Bolivie, vous ne pourrez pas le rater, il y en a partout, sur tous les étales de marchés. Les commerçants les transportent sur leurs bicyclettes, en arpentant les rues, vous pouvez donc les stopper à n’importe quel moment. De préférence, mangez les chauds, c’est meilleur !!

SIMILAR ARTICLES

0 3624

4 3918

0 3552

0 3035

0 2322

0 4912

NO COMMENTS

Leave a Reply