Le Curanto ou le plat le plus gargantuesque que je connaisse

Le Curanto ou le plat le plus gargantuesque que je connaisse

by -
2 4190

Bien qu’une des spécialités de Chiloé soit l’élevage de saumon, il en existe une autre aussi faite avec des produits de la mer mais pas que… Nous nous devions de goûter le fameux curanto.

Tous les restaurants n’en proposent pas et mieux vaut le savourer sur le front de mer. Dans un guide il est noté « que c’est un plat d’origine polynésienne qui se préparait dans des feuilles et se faisait cuire sous la terre à l’aide de pierres préalablement chauffées », mais aussi « que c’est un plat qui peut en effrayer plus d’un tellement il est copieux. Il est aussi étrange car c’est un mélange de fruits de mer, de viande, de pommes de terre… ».
Jusque là, ça va, nous mélangeons bien dans la paella du poulet, du chorizo, des moules et du calamar !

Le plus étonnant n’est pas le mélange mais la taille, même moi, je n’ai pas pu finir.

En voyant le serveur arriver avec une énorme cassolette, je lui ai d’abord demandé « es un plato para compartir o es solo para mi ? = c’est un plat pour partager ou c’est seulement pour moi ?  »; bien évidemment il m’a regardé en souriant en me répondant que c’était ma part, effectivement, il est arrivé 2 secondes plus tard avec 3 autres portions.
Mais ce n’est pas tout, il nous a encore apporté une petite sauce à base de tomate et un bol de bouillon !

C’est parti pour 45 mn, doigts dans le plat en train de manger moules, palourdes, saucisse, lard fumé, poulet, patate, galettes de pain…autant vous dire qu’il ne faut rien prévoir après manger (ni être pressé) sauf une bonne balade digestive!

La recette très simple et faite à ma sauce :
Pour 4 personnes
Ingrédients :
1,500 kilo de moules
1,500 kilo de palourdes
4 grosses saucisses mais pas fumées
8 morceaux de lard fumé
4 cuisses de poulet
4 pommes de terre
8 galettes de pain

Pour la sauce :
3 tomates
1 oignon
quelques feuilles de coriandre
le jus d’un citron

Pour le bouillon :

Voici les étapes de la préparation :

1/ Ouvrir les fruits de mer à la cocotte. Eux ne rajoutent ni vin blanc ni persil, nature !

2/ faire cuire les cuisses de poulet au four et les saucisses et le lard fumé. Une fois que tout est cuit, mettre la viande avec les moules et les palourdes.

3/ Cuire les pommes de terre à l’eau ou à la vapeur c’est meilleur !

4/ Galette de pain, la consistance est particulière mais je pense que ce qui s’en rapproche le plus, ce sont nos pains « pita ». Eux en mettent 2 par assiette, je pense qu’un seul est largement suffisant.

5/ Sauce pour accompagner ou tremper vos moules et palourdes.
Couper les tomates en dés, l’oignon finement, ciseler les feuilles de coriandre et rajouter le jus d’un citron.

6/ Récupérer le petit bouillon et le servir à part dans un bol. Un petit verre de vin blanc me semble meilleur pour le bouillon avec du persil.

Tout le monde s’est régalé et Rémi a été le seul à finir ce plat monstrueusement copieux !
Si vous voulez tester notre curano se trouvait à Quellon (Iles Chiloé) dans un restaurant sur le front de mer qui s’appelle El chico Leo.

A vos marmites !!

SIMILAR ARTICLES

0 3624

4 3918

0 3552

0 3035

0 2322

0 4912

2 COMMENTS

Leave a Reply