Street Art à Valparaiso

Street Art à Valparaiso

by -
10 5034

valpo-blog

Après être restés 1 semaine à Valparaiso avec nos amis Julie et Clément et être passés rapidement par Santiago pour récupérer les parents de Rémi, nous revoilà dans la belle ville de Valpo (comme l’appelle les habitants d’ici).

Lors de notre 1ère visite, nous avions parcouru les ruelles et exploré les cerros Bellavista, Concepcion et Alegre. Nous avions également flâné dans le quartier du port qui n’est pourtant pas recommandé. Il ne faut en aucun cas se balader dans le haut du quartier le soir, et quand bien même vous voudriez vous y balader la journée, les Carabineros (policiers) sortiront de leur véhicule blindé pour vous informer que le quartier est malfamé et que tous les jours des touristes se font agresser et voler leur matériel (appareil photo, caméra, téléphone…) ainsi que leur carte bleue, leur passeport… Nous avions également passé du temps dans les cimetières pour contempler des tombes qui ressemblent à de véritables palais.

Cette ville de 300 000 habitants vaut vraiment le coup d’oeil. Vous pouvez visiter les cerros (indiqués ci-dessus), il faut prendre le temps d’errer dans les ruelles. Les funiculaires, appelés « ascensores » permettent d’accéder aux quartiers situés sur les collines.

Quand le soleil est présent, le panorama est splendide. On voit des petites maisons toutes plus colorées les unes que les autres, fabriquées principalement en tôle, à perte de vue. Il faut vraiment tester les ascenseurs (peu coûteux), c’est une expérience à part entière aussi. Nous les avons d’ailleurs quasiment tous faits. Il faut savoir qu’il y en a 14 en tout et que seulement 5 sont en « état de marche ».

Une petite balade dans le museo « cielo abierto » vous permettra de contempler les graffitis des étudiants.

Ces dessins sont le résultat de l’expérience du professeur Mendez (Institut d’Art de l’université de Valparaiso), qui entre 1969 et 1973 demanda à 17 peintres de l’époque d’élaborer les esquisses murales et qui ensuite furent réalisées par les étudiants de l’université et terminées par ses maîtres.

La promenade picturale se poursuit aux cerros Concepcion et Alegre. Le style de graffitis est ici différent, nous retiendrons surtout les graffs de Charkipunk.

Si vous avez encore du temps, visitez la maison de Pablo Neruda (poète, écrivain, diplomate, homme politique et penseur chilien). La visite de sa maison vaut le coup d’oeil, même si vous n’êtes pas un littéraire, ni un poète dans l’âme, car vous trouverez une des meilleures vues sur toute la ville.

Ce que nous retiendrons de Valpo :
– des ruelles toutes colorées, des fresques gigantesques que l’ont voudrait avoir dans son salon.
– des cerros où malheureusement nous ne pourrons pas aller jusqu’en haut à pied, en tant que touristes.
– des bars typiques (El Pimenton pour sa soirée inoubliable et ses petits verres d’absinthe cachée derrière le comptoir) et du bon poisson à consommer dans les cantines locales.
– une balade au bord de l’océan pacifique où l’on peut voir les lions de mer.
– la phrase de Pablo Neruda qui synthétise ce que l’on peut ressentir en passant par là « Valparaiso comme tu es inconséquente…tu n’as pas peigné tes cheveux, tu n’as jamais le temps de t’habiller, tu t’es toujours laissée surprendre par la vie ».

Valparaiso street art from WeLoveAmericaLatina on Vimeo.

SIMILAR ARTICLES

0 7837

0 1325

3 2400

0 1210

2 1781

0 982

10 COMMENTS

  1. Un p’tit coucou de Paris où la vie est bien moins « excitante » que vos aventures sud-américaines … Nous avons beaucoup discuté avec maman & papa de votre périple aux 50 ans de Philippe à Oléron et nous avons été sous le charme de votre périple. Vous avez bien raison d’aller voir et vivre ailleurs, de faire des rencontres, de vous dépayser… Si vous avez besoin d’un point de chute à Paris, n’hésitez pas ! Très grosses bises. Marie Françoise and co.
    PS : Clara, ma fille de 15 ans (eh oui, ça file …)est aussi sous le charme. Elle vous enverra un p’tit coucou d’ici peu.

  2. Hola los viajeros, que tal va todo ?
    Comme dit au Clèm’, déjà bravo pr l’ascension avec lui, si on m’avait dit un jour que vs partiriez crapahuter là haut comme ça (moi j’ai fait que 5200 au Peru, suis blasé ;-). Bref fallait le faire, bien vu!
    Tjrs un plaisir de lire ces petites aventures au jour le jour (cette ville de Valpo à vraiment l’air géniale), de vs voir kiffer le trip et de ns en faire profiter (Pr info, là je suis ds une salle de réunion ss fenêtre à la Défense, à 35 m de haut, gravis en ascenseur, le tps est au printemps mais je ne vois que la grise mine de mes acolytes … 🙁

    Tengo que terminarlo en Español, que vaya bien para el resto, y que sigueis animado para disfrutarlo como se debe : a tope !
    Un abrazo fuerte,
    Blondinos

    Ps : Kro, he leido que haces la traduction a Julie cuando estabais juntas, me alegro de ver que ya lo has conseguido, felicitaciones!

Leave a Reply