La belle ville de Sucre

La belle ville de Sucre

by -
4 2417

image-intro-blog-sucre

Sucre est la première ville culturelle de la Bolivie, appelée aussi « la cité blanche » du fait de l’omniprésence de l’art baroque.

Les monuments sont tous plus majestueux les uns que les autres. Entre les églises, les couvents, la cathédrale et quelques musées, l’architecture nous séduit. C’est une réelle cité coloniale. Pas besoin de vouloir visiter les alentours avec les agences qui proposent des tours en vélo ou en moto, la flânerie à pied se suffit à elle même. D’ailleurs on la surnomme aussi « la ville repos ».

Nous nous en rendrons compte quelques jours plus tard. En effet, nous n’avions rien prévu avant de poser nos sacs à l’hôtel Pachamama (La Terre Mère) et au final nous sommes restés une semaine. Bon il faut dire qu’à l’hôtel, il y avait une bonne bande de français. Après midi comme entre potes (Aurélie, Ben, Omar, Jenny et Tanguy, Julien, Marion, Thomas…), à coup de petits déjeuners ensoleillés dans le jardin, échanges de bons tuyaux, bons apéros. Nous avons quand même bougé, je vous rassure : visite du Mirador Recoleta et de son couvent, du musée d’ethnographie et du folklore.

Nous avons aussi profité de la semaine des festivités (défilé, concerts). Sucre fête son indépendance. Nous avons visité la Casa de la Libertad, l’endroit où a été signé le traité de l’Indépendance de la Bolivie. La visite vaut le coup !

Le soir, les Français se réunissent et accueillent les nouveaux arrivants dont Xabi, un ami de Rémi, avec qui on passera la fin de la semaine.

A Sucre, il y a aussi les moments « bouffe » et la phrase préférée d’ Omar : « Manger ? ». Les soupes, les petits plats, les jus de fruits au marché et les bons restaurants dont « la Taverne » située à l’Alliance Française : tout le monde est d’accord, Sucre c’est génial.

Le marché de Tarabuco vaut le coup d’œil paraît-il. Nous avons tenté d’y aller mais, une fois dans le bus, après 4 tours de la place centrale, le chauffeur nous a fait redescendre à cause d’une course de voiture qui bloquait la sortie de la ville. Bon dimanche quand même puisque nous avons organisé une compétition de ping pong (bravo Ben!).

Tous les Français rencontrés à Sucre sont restés une semaine voire plus pour certains. Quant à nous, bien reposé, après une semaine aussi, nous avons filé vers la Paz, en pensant revenir à Sucre un de ces jours et pourquoi pas passer du temps à l’orphelinat (merci Aurélie).
Comme on dit , il y a des bonnes « vibes » ici. Aaah cette Patchamama !!

SIMILAR ARTICLES

0 2035

0 3552

0 1946

0 3035
peche-au-piranhas-amazonie

0 2571

4 COMMENTS

Leave a Reply