De Lima au Costa-Rica

De Lima au Costa-Rica

by -
1 1277

de-lima-aux-caraibes-intro-blog

Après notre visite du Macchu Picchu, nous nous sommes reposés 2 jours dans l’oasis de Huacachina, tout près de la ville d’Ica. Au programme, buggy et sandboard pour un prix dérisoire et farniente dans les hamacs du « Bananas ». Une petite pause avant de faire un pas de géant dans notre périple : direction le Costa Rica pour rejoindre ma famille !

Lima, nous ne l’avons pas vraiment vue. En fait nous avons passé près d’une demi-journée à essayer de contacter notre compagnie aérienne (Avianca, une compagnie colombienne) pour confirmer notre vol. Manque de pot, la compagnie a changé d’adresse, et n’est pas encore installée à sa nouvelle adresse… Bref on confirmera le vol juste avant de partir le lendemain. On s’est consolés en passant une soirée d’adieu inoubliable sur le front de mer de Miraflores avec nos 2 amis bretons, Julie et Eric qui rentraient dans leur Finistère chéri le lendemain.

Départ sans encombres le lendemain de Lima, direction Bogota. Une fois arrivés dans l’aéroport de la capitale colombienne, nous rencontrons (heureusement) un local qui prend la même correspondance que nous pour Medellin 40 minutes plus tard : nous sommes chanceux parce que l’aéroport de Bogota est en plein travaux et les panneaux de signalisation pas forcément clairs. Nous arrivons en fin de soirée à Medellin, où aucun taxi ne veut nous prendre pour nous mener à l’hotel le plus proche qu’on nous a indiqué ! Après une bonne heure d’attente, nous trouvons enfin un taximan qui veut bien nous emmener… et nous y dormirons… 4 heures. Nous reprenons l’avion le lendemain aux aurores, mais Caro est prise pour une convoyeuse de drogue par les douanes colombiennes, ce qui lui vaudra une fouille minutieuse de son sac (de fille). Elle sera libérée mais sera restée quand même 20 minutes avec ses nouveaux amis les douaniers.

Nous arrivons de bon matin à l’aéroport de Panama City et sommes accueillis par Amy, une amie de France qui vit là-bas avec Sylvain depuis quelques mois. Là, nous soufflons enfin et profitons d’une pause de 36 heures dans le Casco Viejo le quartier historique de Panama City. Nous retrouvons un peu de confort et ça nous fait du bien (merci pour l’accueil !).

Nous sortirons même pour la soirée Artblock qui a lieu le soir où nous sommes là. Panama City a parfois des airs de Berlin. Merci Amy et Sylvain de nous avoir fait découvrir ce quartier qui est un des lieux qui nous a le plus surpris pendant notre voyage.

Puis nous repartons le lendemain soir à 23 heures pour San José, au Costa Rica, notre destination finale. 17 heures de bus plus tard, nous y sommes : San José n’est pas très accueillante, mais nous sommes contents de retrouver mes parents ! Nous ne passerons pas beaucoup de temps à San José, et partons dès le lendemain pour Cahuita, sur la côte Caraïbe : là, il fait beau, chaud et les plages sont paradisiaques.

Nous explorons le parc national Cahuita en une grosse demi journée et on a déjà un superbe aperçu de la richesse naturelle du Costa Rica : iguanes, singes arraignées, fourmis géantes, bernard l’hermite géants… bref de la jungle et de la mer puissance 10.

Nous continuerons jusqu’à Tortuguero le lendemain : 1 heure 30 de voiture et 3 heures de bateau-taxi sont nécessaires pour nous rendre là-bas. Nous naviguons sur les canaux où nous apercevons des paresseux, des crocodiles de 3 mètres de long et des caïmans. Nous atterrissons dans un hotel tout proche de la plage de sable noir. A Tortuguero, il n’y a pas de voitures, une population afro-caribéenne accueillante, et un parc national sur un bras de terre entre la mer Caraïbe et des canaux. Nous irons explorer le parc le lendemain, sur une pirogue munie d’un moteur électrique. C’est la meilleure façon de découvrir les animaux, en silence. Nous apercevons des singes hurleurs, singes arraignées, un paresseux, des caïmans, des coatis, une loutre… un super spectacle ! Nous partirons le soir pour observer les tortues vertes, qui se reproduisent sur les plages de Tortuguero, côté Caraïbes… Spectacle impressionnant , nous avons vu une tortue de plus de 80 cm de long pondre et une autre retourner à la mer…. C’est malgré tout un peu « l’industrie », on est par groupe de 10, pour voir une ou 2 tortues… mais cela vaut le coup !

Voilà donc un voyage épique pour aller jusqu’au Costa-Rica… mais nous ne sommes pas déçus ! Prochaine étape : la côte Pacifique du Costa-Rica !

SIMILAR ARTICLES

2 4122

0 2457

2 3404