Comment se rendre du Panama à la Colombie : Guide Pratique

image-intro-blog-darien-gapster

Comme pas mal de backpackers en voyage en Amérique Centrale, nous nous sommes posés la question : comment peut-on aller du Panama à la Colombie sans passer dans la jungle du Darien et nous faire kidnapper par les méchants F.A.R.C. ? Hé bien voilà les options et celle que nous avons choisie : passer par les îles San Blas et rendre visite aux communautés Kuna. Voici donc tous les détails de notre aventure.

Comment aller du Panama à la Colombie ? Les options
- avion de Panama City à Medellin ou Bogota – 1h – prix : 300 à 400 US $
- croisière en voilier depuis Portobelo jusqu’à Cartagena de las Indias – 5 jours – prix : entre 450 et 550 US $ voir le site de Capitain Jack pour avoir la liste des bâteaux qui vont de Portobelo à Catagena
- avion de Panama City jusqu’à Puerto Obaldia puis bâteau taxi jusqu’à Capurgana – 45 minutes + 2 heures – prix : 80 US $ + 20 $ (l’option la moins chère)
- croisière sur un bateau à moteur Porvenir – La Miel puis Capurgana – en passant par les îles San Blas – 3 jours – 279 $ tout compris (transport, bouffe, logement, formalités de passeport) + 7 $ pour le bateau La Miel – Capurgana


Mise à jour 29 septembre 2011 : il semble que le voyage Portobello > Cartagena en voilier soit uniquement autorisé pour les capitaines colombiens. Les voiliers dirigés par des capitaines étranger semblent s’arrêter à Capurgana, à la frontière. L’information reste à confirmer mais l’étape à Capurgana vaut le coup, cette ville étant fréquentée principalement par des colombiens.

Nous avons donc choisi la dernière option qui nous a permis de découvrir les îles paradisiaques des San Blas avec l’équipe de Darien Gapster

Donc après avoir rencontré Adam à Panama City (un des responsables du Darien Gapster), nous prenons le bus jusqu’à Portobelo. Voici les détails pratiques du voyage :
Panama City => Sabanitas dans un gros bus (direction Colon) : 3,5 $
Sabanitas => Portobelo dans un chicken bus : 3 $

A Portobelo nous avons visité les ruines et avons passé le plus clair de notre temps dans l’hostel Captain Jack ( pas vraiment d’attraction à part un petit musée). Là-bas, tout le monde est en transit pour les San Blas ou la Colombie. Portobelo est l’escale de nombreux voiliers qui reviennent de Cartagena. D’ailleurs Capitain Jack tient une liste à jour de tous les bateaux qui partent. Une fois notre « big backpack » bouclé, (on n’y a pas accès pendant les 3 jours de bateau) l’excitation monte !

Le lendemain, nous reprenons un chicken bus direction Miramar (3,5 $), d’où part effectivement notre bateau chargé de tentes, bouffe, matos de snorkeling… Une fois sur place nous faisons un peu plus connaissance avec notre groupe où presque tous les continents sont représentés.
Attention, compter 20 $ de bateau Miramar => Porvenir. Ce trajet n’est pas compris car officillement le tour part de Porvenir accessible via Carti.

C’est parti direction Porvenir en 1h30 de bateau. Là-bas, on commence à sentir l’ambiance des îles : poisson grillé, partie de beach-volley, baignade… on repart pour 20 minutes pour se poser sur une autre île, où nous nous posons dans des cabanes / hôtel. Nous avons très vite fait connaissance avec les Kunas, qui sont tout de suite venus vers nous. Caro n’a pas pu s’empêcher de craquer pour un joli sac kuna et un paréo. D’ailleurs, les Kunas ne parlent pas encore tous espagnol, et s’expriment entre eux dans leur langue natale. On se sent vite chez nous et nous rendons visite à une famille où nous nous sommes amusés comme des petits fous avec les 7 gosses . Le repas du soir est organisé chez la famille, très sympa et nous faisons la connaissance de 2 hollandais qui nous ont rejoint à Porvenir. Une session guitare plus tard, nous partons au lit, bien épuisés de notre journée.

Le lendemain, après un petit dej préparé par Adam et Caro, nous reprenons le bateau direction une île déserte (1h30), Pelican Island ! Là, pas besoin de beaucoup de commentaires, une photo suffit :

isla-pelican-san-blas

Le snorkeling là-bas est excellent et nous avons passé une bonne heure à découvrir des poissons multicolores (@KBC Crew : j’ai même trouvé des girelles fluos). Le repas est préparé et apporté par une famille Kuna et nous nous régalons avec des langoustes.

Puis on repart vers l’île Iguana où nous posons notre campement. Mission montage de tente puis re-snorkeling. Nous avons vu des poissons Lion, impressionnants et dangereux. Cette espèce est d’ailleurs en train d’envahir la côte Caraïbes (voir cet article sur le phénomène qui a atteint la Guadeloupe )

poisson-lion-san-blas

Dîner autour du feu et dégustation de « coco loco » (eau de coco + rhum). Des pêcheurs de l’île Iguana nous rendent visite et les échanges vont bon train.

Le lendemain nous partons poir l’île Piños, pour nous baigner et déjeuner. Puis enfin départ pour La Miel, nous destination finale avec le bateau du Darien Gapster :

isla-iguana-san-blas-darien-gapster

Arrivés là-bas, on s’installe dans l’hostel en construction, qui ressemble plus à un camping aujourd’hui. Marco construit cet endroit au bout d’une plage paradisiaque et peut vous héberger gratuitement si vous donnez un coup de main. On déguste une Dorada (rien à voir avec nos dorades, mais succulent !), puis direction la tente. Nous aurions bien aimé rester mais faute de bonne communication avec Marco et Adam sur les formalités de Passeport, nous devons partir pour Capurgana le lendemain.

Nous nous posons donc là-bas dans un hostel bon marché. La vie est paisible à Capurgana, l’endroit étant reculé, seuls les vacanciers colombiens côtoient cette petite bourgade caribéenne. Nous voilà en Colombie pour de bon !

Articles liés:

  1. Boquete, Bocas del Toro, El Valle : entre montagnes et Caraïbes au Panama
  2. Licancabur (5960 m) ou comment s’envoyer en l’air avec un pote

14 réponses à to “Comment se rendre du Panama à la Colombie : Guide Pratique”

  • robert richard dit :

    merci pour votre excelent site et infos pertinentes,j irai en Colombie en decembre prochain.

    • Rémi dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire ! Cela nous fait plaisir d’aider les voyageurs qui passeront par les mêmes endroits que nous, et cela nous motive pour continuer à bloguer… Bon voyage en Colombie, c’est un pays magnifique et accueillant !

  • [...] Sur le chemin du retour nous avons retrouvé 2 Australiens avec qui nous avions sympathisé lors de notre traversée Panama – Colombie en bateau. Les retrouvailles se passent à merveilles, bonnes parties de rigolades et bon apéro. Nous [...]

  • rachel dit :

    bonjour,je suis au costa rica presentement.je suis sur le point de quitter pour me rendre en colombie demain ou apres demain.je cherche bateau pour faire la traverser de panama a la colombie.jaimerais faire alte dans les iles et payer le moins cher possible.Pourriez vous me diriger car en cherchant sur internet je n arrive pas a trouver linformation precise afin de planifier mon trajet.merci a la vance pour les infos. :)

  • mboheme dit :

    Bonjour,

    Si vous souhaitez effectuer un voyage en bateau avec la possibilité de transporter des véhicules motorisés. Je vous conseil de visité le site http://sailawaypanama.com. Vous pourrez prendre contact avec Dag. Son adresse Email et son numéro de téléphone se trouve sur le site. Il comprend l’anglais, l’espagnol et le français. En espèrent que ça aidera du monde.

    Cordialement.

  • Floriane dit :

    hello les aventuriers !!!!
    on fait le même périple que vous et je tiens à vous dire que vos explications sont super c’est vraiment agréable de les lires et ils donne envie, donc nous voila parti déjà depuis un mois mais de Montréal nous avons déjà fait les état unis.
    nous sommes actuellement en route pour le Guatemala et nous arriveront au panama vers le 1 février nous allons faire le même trajet pour ce rendre en Colombie mais quand vous êtes arriver a capurgana vous êtes allez ou ensuite ? est il possible de ce rendre a bogota en bus ?

    merci pour toute info utile

    a bientôt

    • Rémi dit :

      Bonjour Florianne !
      Désolé ton commentaire nous a échappé, mais pour te répondre : de Capurgana, il faut prendre un bateau pour Turbo, puis ensuite un bus pour Medellin e t/ou Cartagène. On te déconseille de rester à Turbo, ce n’est pas forcément une ville très accueillante pour les touristes. De Capurgana, mieux vaut prendre le premier bateau pour choper un bus à Turbo… De Turbo à Medellin, c’est un voyage très très long, donc patience !
      Bon voyage et profites bien de la Colombie, un de nos meilleurs spots de tout le voyage !

  • Marie dit :

    Hey! c’est fun de retomber sur vous au hasard des recherches! vraiment au top vos infos, rien d’étonnant quand on vous a déjà croisé!
    merci!

    marie (et Cécile, Sucre)

    • Rémi dit :

      Salut marie ! c’est super marrant que tu sois tombée sur notre blog en effet ! Tu cherches à faire le trajet Panama > Colombie ? Pour nous en tous cas c’est un super souvenir !
      À +

  • Corinna dit :

    Super, c’est pile le genre d’informations qu’il nous fallait. Je me demande juste si les prix sont encore les mêmes, vu que l’article était de 2011. L’idée de la croisière en voilier depuis Portobelo à Carthagène nous plaît beaucoup, mais je ne sais pas si je pourrais passer 5 jours sur ce genre de bateau. Heureusement qu’il nous reste encore assez de temps pour bien y réfléchir, vu que notre voyage est programmé pour l’été 2014.

  • gonzalez Yannick dit :

    Bonjour à tous. Nous seront au panama au mois de juin, et la traversée jusqu’en colombie que vous decrivez ici parait géniale !
    Nous aimerions savoir si le trajet capurgana – cartagena est assez facile une fois sur place ? combien de temps et d’argent faut il prévoir ?
    merci d’avance pour vos réponses !

    • Rémi dit :

      Bonjour Yannick,
      Merci pour votre message.
      En fait pour le trajet de Capurgana à Cartagena, cela dépend du moyen de transport que vous choisissez :
      - par la mer : nous n’avons pas pris cette option de Capurgana. Elle est coûteuse et il faut trouver un bateau/skipper et être flexible sur les dates. De mémoire il faut compter 3-4 jours de traversée.
      - par la mer puis la terre : c’est l’option que nous avions prise, mais attention, il s’agit d’un voyage en soit. Voici ce que nous avions fait : il faut d’abord prendre le bateau le matin de Capurgana vers Turbo, puis prendre un bus de Turbo vers Medellin. Nous avions fait une étape à Medellin puis nous nous étions rendu à Cartagena. De mémoire le trajet avait duré une longue journée de Capurgana à Medellin (Bateau + petit bus). il faut compter une nuit de bus de Medellin à Cartagena. Nous vous conseillons vivement de vous arrêter à Medellin d’ailleurs c’est une ville qui vaut le coup d’œil et qui nous avait plu !
      - par les airs : il existe une option plus courte, puisque la ville de Capurgana est desservie par un petit aérodrome à Sapzurro. J’ai trouvé des informations sur ces vols en avion sur ce site : http://sapzurrocaribe.com/como-llegar/ (en espagnol). Pour info c’est l’option que choisisse les colombiens qui vont passer leur vacances à Capurgana ;-).
      Voilà les options, cela dépendra de votre temps et de votre budget (difficile de donner des infos précises là-dessus, les prix ont du changer !). Pour information enfin, ne comptez pas forcément rester dans la ville de Turbo, la ville n’est pas forcément très accueillante et un peu dangereuse… même si nous n’avons eu aucun soucis et que nous avions trouvé un bus jusqu’à Medellin sans problème.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à We Love America Latina
RSS We Love America Latina       Page Facebook We Love America Latina       Page Viméo We Love America Latina       Page Google + We Love America Latina
Publicité
Rejoignez-nous sur Facebook
Miam
-

auto-promo-recettes

-
Consultez nos vidéos :
Trouvez des articles
Prenez de la hauteur :
-

auto-promo-randos

-
Liens Sponsorisés :
Lonely Planet, indispensable compagnon