Coup de coeur : le bon café de Salento et l’incroyable vallée...

Coup de coeur : le bon café de Salento et l’incroyable vallée de Cocora

by -
0 1942

image-intro-blog-salentoArrivés en fin de journée sur Salento, nous tombons par hasard sur un hostel super bon marché (il venait d’ouvrir ses portes), nous nous y installerons quelques jours. En ville, des restaurants, des billards, et des Jeep Wyllis qui vous emmènent à la vallée de Cocora.

Nous partons dès le lendemain pour une excursion à cheval arrangée avec Camilo, le gérant de l’hostel Coffee Spa. Parfait, nous partons avec Don José pour 2 heures de balade jusqu’à la Finca de Don Elias, qui cultive du café bio. Nous partons à la découverte du café et de sa culture (important pour les caféïnomanes que nous sommes ! ).

don-elias-nous-fait-visiter-sa-finca-salento

Plus qu’une simple cultivateur de café, Don Elias produit aussi des bananes plantains, des bananes, des ananas, des haricots… qui sont plantés au milieu de son café. Cela protège ainsi les plans de café. Deux récoltes ont lieu, dont une en ce moment, fin septembre. Les ouvriers ramassent près de 120 kilos de café par jour. Un plan produit environ 2 kilos.

grains-de-cafe-finca-don-elias

Le café est bio, dans la mesure du possible, car Don Elias nous a confié que parfois il devait recourir à des produits insecticides par exemple.

sechage-du-cafe-don-elias

Intéressante visite, qui se termine forcément par une dégustation du café de la finca. Hmm, on s’est regalés ! Important, ce café est principalement exporté vers l’Europe et les Etats-Unis… mais sous quel emballage, difficile de le savoir.

cafe-moulu-pret-passer-dans-la-cafetiere-don-elias

Un petit galop pour revenir à l’hostal et nous visitons Salento.

Façades, colorée, magasins d’artisanat, Salento est très animée le week end par les citadins qui viennent chercher un peu de verdure ici. La ville regorge de monde et nous faisons un tour sur le mirador. Nous rencontrons un couple de colombien et un « uruguacho » avec qui nous tapons la discute.

Le lendemain matin nous partons pour la vallée de Cocora accrochés derrière une Jeep Wyllis, (c’est plus fun ! ).

vallee-de-cocora-et-ses-palmiers-geants

Nous arrivons au Parc de la vallée de Cocora et grimpons jusqu’à la ferme aux Colibris « Acaime » avec Christian, un jeune colombien qui voyageait en solo. On nous offre un canelazo et un bon bout de fromage en échange du prix de l’entrée (3000 COP$). On repart avec un groupe de 3 colombiens avec qui on sympathise pendant la rando. On traverse ensuite une vallée où poussent des palmiers de plus de 60 mètres de haut. Le spectacle est merveilleux avec le coucher du soleil. On reprend une Jeep Wyllis pour rentrer : on se fait un bon repas pour se remettre.

En tous cas nous avons eu un vrai coup de coeur pour Salento et les gens qu’on a rencontré là-bas. Tout le monde a été vraiment adorable avec nous, mais ça c’est la Colombie… et on est fans !

Pour plus d’information sur les balades à cheval autours de Salento, contacter José Omar Hernandez : Portable + 57 314 600 6353 / + 57 312 856 7435

SIMILAR ARTICLES

0 1162

0 5081

0 3376

0 10253

0 1791

5 14031

NO COMMENTS

Leave a Reply