Les statues de San Agustin

Les statues de San Agustin

by -
0 1162

image-intro-blog-san-augustin

Nous sommes partis de la belle ville blanche de Popayan, en direction de San Agustin.

Le bus qui devait mettre 5 heures en a mis 7 : route catastrophique, en travaux pendant près de 200 kilomètres et des roues douteuses, ce qui nous aura valu un arrêt d’une heure pour changer une des roues. Le chauffeur muni de ma lampe frontale réparera la roue qui tiendra au moins jusqu’à notre destination.

Nous avons choisi de nous loger à l’extérieur de la ville et de dormir dans notre tente, pour cette dernière escale en Colombie.

San Agustin est un lieu réputé pour les amoureux de veilles pierres, en effet c’est l’un des plus importants parc archéologique de sites précolombiens en Colombie. La ville de 28 000 habitants n’est pas de toute beauté mais il paraît que les alentours valent la peine d’être visités.

Nous avons donc consacré notre première journée à la découverte du site archéologique de San Agustin. Il comprend 4 sites qui regroupent des statues, des tombes funéraires taillées dans de la roche et de tailles diverses. Dans la culture agustinienne, le commun des mortels était enterré sous le sol de sa hutte. Les tombes les plus élaborées étaient réservées à la noblesse.
Voici quelques photos :

La veille au petit déjeuner (encore une fois réveillée la première) je fais la connaissance de Pedro qui propose une excursion de 3 autres sites archéologiques à cheval (El Purutal, Tableon et Chaquira).

Bingo, le lendemain nous partons avec 2 Hollandais et 2 Allemands. Nous nous rendons entre les sites au galop, Rémi commence à être un bon cavalier, la balade est agréable et les explications de Pacho sont intéressantes. Les statues ici sont peintes.

Il est convenu avec Pacho que nous voulons nous rendrent ensuite au deuxième parc archéologique à pied : Altos de Los Idolos. Il nous mène au début d’un sentier et nous explique que nous devons descendre la vallée, traverser la rivière, monter la colline et que le parc est à 3 heures de marche en tout. Nous avons croisé un seul homme pied nu, surement un vieillard des montagnes qui nous a indiqué notre route dans un Quechua pas très compréhensible.

La balade est superbe et il n’y a pas grand risque de se perdre. De ce côté là, il y a plein de cultures de mandariniers, de canne à sucre, de café et de fruits dont je ne connais pas le nom !

Nous avons été bien contents de trouver une auberge en face du parc qui proposait un très bon almuerzo. Bien reposés mais en ayant un peu mal au pattes quand même, nous avons fini là pour nos visites archéologiques.

Nous avons passé notre dernière soirée à San Agustin, dans l’hôtel d’ Antonio et Patricio (rencontrés auparavant). Merci pour cette super bonne salade espagnole !
Nous avons quitté Pat’ avec qui nous avions fait un bout de chemin ensemble et quitté la Colombie le lendemain.

Prochaine étape : l’ Equateur.

SIMILAR ARTICLES

0 5081

0 1941

0 3376

0 10253

0 1791

5 14031

NO COMMENTS

Leave a Reply