Authors Posts by Caro

Caro

45 POSTS 19 COMMENTS

by -
1 1298

Maintenant que vous avez eu un petit aperçu des alentours de Buenos Aires et que vous vous tatez toujours pour venir nous voir, sachez que vous êtes loin d’avoir tout vu !!

En effet il existe encore des quartiers très agréables pour les ballades du dimanche (en famille ou entre amis). Voici donc les derniers quartiers que nous avons découvert : Puerto Madero et El Tigre.

Le 1er : Puerto Madero ressemble (un peu) à nos quais de Bordeaux, la Croisette de Nice ou encore les ballades au bord des canaux à Toulouse.

Construit sur le modèle des Docklands londoniens, le port de Puerto Madero est bordé de 4 bassins qui accueillaient autrefois les navires de marchandises. Créé par Eduardo Madero de son petit nom (1887-1897), le port a permis ainsi l’essort du commerce maritime. Etant le seul port officiel du pays, il est vite devenu trop petit compte tenu trafic fluvial.
A donc été construit par la suite mais plus au Nord le Puerto Nuevo pour accueillir les bateaux avec des tirants d’eau plus importants.
Maintenant les docks ont été réaménagés et restaurés (je dois le dire avec beaucoup de goût) et ils laissent place à des ballades à pied, à vélo, en skate ma foi forts sympathiques.
Tout le long des quais, on peut trouver des restaurants et des parcs (la plus grande réserve écologique de Buenos Aires s’y trouve avec ses 35 000 hectares).
Ce quartier est devenu (apparemment en très peu de temps) le nouvel eldorado immobilier de Buenos Aires avec ses gratte-ciel impressionnants, ses boîtes de nuit, musées et sièges sociaux.
Des bureaux se sont installés dans les entrepôts en briques qui entourent chaque bassin.

Situé non loin de San Telmo et du Microcentro, le lieu vaut vraiment le coup d’oeil pour ceux et celles qui aiment les ambiances portuaires !
La petite brise maritime ne fait pas de mal quand on sait qu’il fait 34 degrés en plein centre ville de Buenos Aires.

Buenos Aires / Barrios Suite from WeLoveAmericaLatina on Vimeo.

Le 2ème : El Tigre.
Rien à voir avec Puerto Madero quoique….on est aussi au bord de l’eau (juste au bord parce que dedans c’est tout simplement pas envisageable tellement l’eau est polluée!!)
En effet, le quartier du Tigre situé à 35 km de Buenos Aires se visite en bateau le plus souvent.
Tigre est accessible en une heure de train au départ de la gare de Retiro.
Pour une modique somme et à bord d’un petit bateau, vous pourrez admirer les splendides maisons (de la cabane genre le « KBC », à la villa de luxe) en traversant le fleuve Parana. Les maisons construites sur pilotis sont des habitations secondaires le plus souvent. Elles appartiennent à la bonne société argentine qui vient là le temps d’un week end ou pendant les vacances !
Seuls les « locaux » se baignent et profitent des pontons pour plonger ou pêcher.

C’est un véritable labyrinthe de canaux et d’îles et je ne m’y aventurerais pas trop sans carte !
Tigre est une ville réputée pour ces clubs d’aviron et de cricket mais ce n’est pas franchement une ville « balnéaire ».
Les Argentins (surtout le week end) viennent passer la journée (glacière et chaises portables sous les bras) en famille.
Lieu idéal pour faire un tour de barque, se détendre sur le gazon, boire du maté (sorte de thé) ou se ballader sur le Paseo de Victoria.

El Tigre vaut le coup d’oeil aussi car on est loin de la vie urbaine et des activités citadines et ça fait du bien !!

by -
7 3837

Ça y est, nous avons fêté notre 1ère semaine à Buenos Aires, que le temps passe vite !

Après 6 jours, nous pouvons dire que nous nous sommes parfaitement bien adaptés au rythme des Argentins. Leur mode de vie est simple et agréable : ici ce sont les grandes vacances d’été, mais tout le monde n’est pas en vacances, la différence ne se fait pas trop ressentir entre ceux qui travaillent ou pas : tout le monde est zen, détendu et très très sympathique.

En général voici notre programme :
– levé vers 9h pour moi, plutôt 11h pour Rémi.
– Lecture du journal local (Clarin) et révision du vocabulaire vu la veille
– Ballade dans les quartiers de Buenos Aires et/ou musées
– Retour au Chillhouse pour l’apéro et pour la fiesta ou pas !!

Buenos Aires / Barios from WeLoveAmericaLatina on Vimeo.

Le temps se prête très bien à la flânerie, en moyenne il fait 26 degrés.
Vous passez d’une ambiance à une autre très rapidemment même si les distances sont grandes. Certaines avenues peuvent atteindre 4 à 5 km pour certaines, attention de ne pas se tromper de sens !
Qu’ils soient populaires, bo-bo, chic, modernes, tous dégagent une atmosphère particulière.

Buenos Aires est très bien désservie et les transports en commun sont faciles à prendre et très peu coûteux. En moyenne il faut compter moins d’un euros que se soit pour le bus ou le métro. On trouve des taxis partout (en même temps s’il y en a 40 000 en ville, c’est normal!!).
Ici, le code de la route est complètement différent je pense qu’il n’y en a pas d’ailleurs, pas de stop, ni de priorité à droite, pas de limitation de vitesse non plus….ils peuvent aller jusqu’à 100 km/h en ville.
Attention quand même si vous vous engagez sur les passages piétons, ils seraient capables de vous écraser (c’est un peu l’opposé de la Suisse).

Les Argentins sont très accueillants et de bons conseils, ils aiment beaucoup les Français surtout quand Rémi leur dit qu’il est de Paris.
Leur accent bien qu’assez prononcé pour certains n’est pas gênant pour la compréhension car ils parlent assez lentement (pour mes début en espanol, c’est important!!).

by -
10 6453

Celui ou celle qui depuis la France pense à la nourriture argentine, pense avant tout à la viande de boeuf !! Evidemment elle en fait partie aussi, mais nous y reviendrons plus tard!

Aujourd’hui je vous propose (pour les petits budgets, les petites faim, les encas, les apéros…) de vous parler « des Empanadas ».

Rien ne lui ressemble en France. Présentée sous forme de petits chaussons fourrés à la viande, l’empanadas n’est ni un petit chausson, ni une tourte, tarte, feuilleté….

Pour la petite histoire, l’empanadas, vient du verbe espagnol « empanar » qui signifie fourrer ou habiller avec du pain (je vous vois déjà rigoler derrière votre écran !!).
Elle se sert chaud, en hors d’oeuvre, amuse-gueule, collation, cocktails…bref idéal à n’importe quel moment de la journée.
Leur préparation varie selon les régions (on trouvera par exemple des empanadas de boeuf épicé dans le nord ouest andin et des empanadas con queso, jamon (fromage, jambon) à Buenos Aires).
Elles constituent un repas rapide et savoureux.

N’en déplaise à certains Italiens qui affirment que les empanadas sont une déclinaison de leur calzone, l’empanada vient bien d’Espagne (mais les Espagnols la tenaient des Maures) !

Empanadas au thon pour 6 personnes
Temps de préparation : 10 mn // Cuisson : 30 mn
Prix très raisonnable

Ingrédients :
– 500 g pâte feuilletée ou brisée mais meilleur avec pâte feuilletée
– 75 g olives vertes dénoyautées
– 75 g thon à l’huile
– 3 tomates
– 1 oignon
– 1 oeuf dur, 1 jaune d’oeuf
– huile d’olive
– sel, poivre

1/ Préchauffez le four 200 degrès. Pelez, épépinez et coupez les tomates en tous petits dès. Pelez, émincez très finement l’oignon.

2/ Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile dans une sauteuse et faites revenir l’oignon émincé et les tomates à feu moyen pendant 5 mn, en remuant régulièrement.

3/ Coupez les olives en rondelles. Emiettez le thon et hachez grossièrement l’oeuf dur. Ajoutez les olives, le thon, l’oeuf dur dans la sauteuse. Salez, poivrez et poursuivez la cuisson 5 mn.

4/ Coupez la pâte en 6 morceaux et étalez les en galette sur le plan de travail fariné. Garnissez la moitié de chaque galette de face et rabattez l’autre moitié par dessus pour former un chausson. Pressez bien les bords.

5/ Dorez les chaussons avec le jaune d’oeuf allongé d’un peu d’eau
et posez les sur les plaques du four recouverte de papier sulfurisé huilé.
Enfournez et faires cuire 20mn.

Voilà pour le classique, mais vous pouvez aussi faire la même chose avec des légumes, du jambon…

A vous de voir !!
Bonne dégust’

Ps : mon préféré pour l’instant étant l’humidas : empanandas au mais et aux légumes

by -
3 2988

Comme son nom l’indique vous trouverez dans cette rubrique des recettes qui j’espère vous mettrons l’eau à la bouche ou envie de vous mettre aux fourneaux (et d’utiliser vos légumes de l’AMAP pour certains).

Ma 1ère recette est un plat argentin (sans blague, c’est notre 1ère destination donc c’est un peu normal) mais qui a été savouré à Limoges avant notre départ.
Spécialement préparé par belle maman, le poulet ivre dit « pollo borracho » a plus que stimulé nos papilles.

Voici donc la recette :

– 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
– 200g de jambon fumé, coupé en lanières
– 1 poulet de 1,5 à 1,7 kg
– 1 pincée de cumin moulu
– 1 pincée de coriandre moulue
– 3 cuillerées à soupe de vinaigre blanc
– 30 cl de vin blanc sec
– 25 cl de bouillon de volaille
– 3 gousses d’ail émincées
– 12 olives farcies au poivron
– 3 cuillères à soupe de câpres
– sel, poivre.

Dans un plat à four huilé, placer les morceaux de poulet assaisonnés avec cumin, coriandre, sel, poivre,+ jambon et ail. Mouiller avec vinaigre, vin et bouillon. Cuire 45 mn au four à 180° (th.6)
Placer la viande dans le plat de service, la réserver dans le four chaud. Faire réduire la sauce. Eventuellement, lier à la fécule.
Napper la viande de la sauce et répartir autour du plat, olives farcies et câpres.
Servir avec des pommes vapeur, ou du riz ou encore des patates douces sautées à la poêle.

Voilà, si vous l’avez fait ou si vous le faîtes n’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Rémi se propose de cuisiner un pollo borracho pour la communauté (gens qui partagent avec nous le Chillhouse) !

Buen provecho !
Muchas gracias belle maman !

by -
5 2336

Il faut penser à tout avant de partir…

En effet, pas de départ en voyage sans s’organiser et penser à tout un tas de petites et grandes choses….du style :

– Penser d’abord à la DESTINATION et la DUREE du périple (en l’occurrence mon choix s’est tourné vers l’Amérique Latine pendant un an)

– Penser avec qui on se verrait bien faire ce road trip (fini l’âge où je veux partir toute seule barouder, je décide de partager ce projet avec mon mec : il s’appelle Rémi !!)

– Discuter avec des potes de ce projet (ils sont souvent de bons conseils et ont des bonnes adresses) et tenir au courant ses parents de ce merveilleux projet !

– Acheter le billet (merci papa & maman pour l’achat du billet aller / Retour : aiu moins ils sont sûrs que leur fille chérie va rentrer un jour…)

– Se renseigner auprès du consulat pour savoir s’il faut un visa ou pas (pour nous, il n’en faut pas, nous sommes frenchies!!)

– Lister les pays que nous voulons visiter (au début il y en avait 2 maintenant il y en a 7, ben oui, tant qu’à être là bas, autant en profiter)

– Prévoir l’achat d’un petit ordinateur et d’un disque dur externe étanche et incassable (merci Rémi pour penser à ce genre de chose….moi c’est vraiment pas mon truc)

– Prévoir un virement automatique tout les mois afin de faire des économies et commencer mon budget voyage

– Finir son boulot et organiser un pot de départ avec ses collègues

– Prévoir un autre pot de départ et quitter son 2ème boulot

– Déménager et solliciter ses potes pour porter les quelques cartons accumulés pendant 2 ans à Bordeaux (thanks Carlotta)

– Du coup remercier ses parents d’avoir une maison avec un gros garage pour stocker tout ça (promis je vire tout en rentrant!!) et remercier son oncle d’avoir un Vito (trop bien, pense à moi si un jour tu le vends)

– Organiser un repas avec les parents de Rémi et les miens (les mamans échangent leurs numéros de tél, les voilà rassurées, les papas se resservent du vin….)

– Vendre sa voiture (à l’heure ou j’écris elle n’est pas encore vendue, alors faites passer l’info) pour avoir son budget voyage

– Trouver une personne pour reprendre mon panier de l’AMAP (Merci colloc et bonne cuisine)

– Faire son changement d’adresse chez papa, maman (Mutuelle, banque, RSI, URSSAF, Impôts, tel…)

– Penser à mandater ses parents pour qu’ils gèrent mes comptes pro et s’occupent de mes factures (gand merci maman, tu vas voir, la compta c’est vraiment pas mon truc) !!!

– Penser à faire un check up complet des médecins spécialistes

– Essayer quelques mois avant le port du moon cup (franchement les filles, l’essayer c’est l’adopter!! /// merci Mel de m’en avoir fait la promo)

– Changer de forfait de téléphone

– Faire une pharmacie complète avec le nom des médicaments en DCI et prévoir les 12 plaquettes de pilule, grrrrrr (merci Jean)

– Penser à l’assurance voyage

– Acheter des cartes mémoires pour l’appareil photo

– Lister le matériel nécessaire pour partir (lampe frontale, de poche, chaussures de marche, polaire, duvet, sac de couchage…bref, la liste est longue). Si la liste est faite longtemps à l’avance, le père Noël et les cadeaux d’anniversaire peuvent vous aider à ne pas tout acheter mais plutot à vous les faire offrir, c’est carremment plus sympa)

– Penser à lister les bonnes bouteilles laissées dans la cave des parents (merci d’avoir une cave et de ne pas tout boire papa)

– Prévoir son road trip avec ses potes (un mois à passer ensemble en Argentine)

– Créer un blog, une page facebook (merci Masto et Rémi pour ce genre de chose, vous êtes vraiment des geeks!!)

– Du coup, regarder ce qu’il se fait déjà et pas faire le même que nos potes qui sont déjà partis

– Revoir ses modestes bases d’espagnol et s’inscrire à l’Institut Cervantes pour faire au moins 2 sessions

– Prévoir le budget vaccins et être à jour dans ses vaccins universels

– Informer ses parents que le chat qui est en vacances chez eux depuis juillet va y rester jusqu’à Décembre 2011 !!

– Dire au revoir aux amis, à la famille (encore une raison de faire la fête & picoler) en tout cas je crois que depuis janvier 2010 tous mes week end sont pris…., pffff

– Penser à dire aux parents et grands parents que je serais prudente, sage et que je n’irais pas n’importe où et dans des endroits craignosses (mais comment savoir s’ils sont craignosses si je ne vais pas voir, hiii)

– Vous dire merci à tous, vraiment un grand merci de m’avoir soutenue et encourager à partir

– Vous dire que je penserai bien à vous et que je vous aime

Articles populaires ence moment

14 19132
Comme pas mal de backpackers en voyage en Amérique Centrale, nous nous sommes posés la question : comment peut-on aller du Panama à la...

RANDOM POSTS

0 3623
Vous vous souvenez il y a 2 ans, j'écrivais un article sur les Ceviche! http://weloveamericalatina.com/2011/02/le-tartare-de-poisson-dici-cest-le-ceviche/ Voici des nouvelles photos d'un plat testé, consommé et plus qu'apprécié...